Ce sont les dons et la force de nos prédécesseurs qui nourrissent les histoires que l’on raconte et que l’on écoute. Diplômé de l’école des beaux-arts de Paris, Olivier Bernex expose depuis 1961. Ses amis parmi lesquels Edouard Pignon et Leo Ferré lui ont demandé d’illustrer recueils et pochettes de disques. Descendant du Maire Théodore Bernex qui contribua à la transformation de Marseille (percement de la rue Impériale, actuellement Rue de la République, construction de la caserne Saint-Charles, transformation de la rue Noailles, prolongement de la rue Paradis jusqu’au Prado, élargissement d’une trentaine de rues, achèvement du Palais Longchamp par les soins de l’architecte Espérandieu).

Olivier Bernex aurait pu entrer en politique pour partager sa vision du monde. Il choisit la peinture pour questionner le monde. A la devise immortelle « créer et tais toi » il préfère la phrase de Flaubert « On fait de la critique quand on ne peut pas faire de l’art, comme on devient mouchard quand on ne peut être soldat ». Voici donc un artiste comme nous les aimons, vrai et habillant sa peinture pour nos questionner sur nos comportements et nos responsabilités.
De la tragédie du St Antoine au harcèlement par les réseaux sociaux, la société évolue mais aucune génération n’est épargnée (Guerres-Génocides-Sida-Attentats) . Le monde se modernise, les connaissances se cumulent mais le passé ne nous prémunit de rien. Aucun répit pour l’homme. A chaque époque les sociétés secrètent des drames et sous des visages différents la peste revient hanter les hommes.

Olivier Bernex

Né en 1946 à Colombes, il commence à peindre très tôt et est très vite considéré comme un jeune prodige. Il présente ses premiers travaux dans des galeries parisiennes dès 1958. En 1961, il est reçu dans les premiers au concours d’entrée de l’école des Beaux-Arts de Paris. Il participe à de nombreuses expositions et ses tableaux rencontrent un vif succès.

En 1970, il obtient son diplôme de l’Ecole des Beaux-Arts. Il quitte Paris et s’installe à Marseille, ville de ses ancêtres, en 1972.

Principales expositions : Suisse – Italie – Belgique – Tunisie – Luxembourg – Hongrie – France.
Collections : musées de Nice – Allauch – Estrine (Saint-Rémy de Provence) – ” Regards de Provence” (Marseille) – FNAC (Paris) – Fonds d’art Contemporain, Marseille – Musée Granet ( Aix en Provence)…

 

Exposition du 23 septembre au 2 Octobre 2020
Olivier Bernex “Les Pestes”
Salle d’exposition : Mairie du 1/7
Vernissage jeudi 24 septembre 2020 de 18h à 19h30

Mairie 1/7
61 La Canebière, 13001 Marseille