Marion Ouazana

Bien que juriste de formation, Marion Ouazana s’est toujours passionnée pour la danse et les artistes, au point d’y consacrer sa vie. A Bruxelles, elle crée en 1988 le Gym Jazz Garden et découvre le tango argentin avec une artiste belge établie à Buenos Aires. Avec elle, elle crée en 1992 l’Academia del tango argentino qu’elle exporte à Orléans (1993-1998), Milton Keynes (Angleterre) (1999-2001) puis Marseille dans le 1er arrondissement où elle dirige le studio Kordax (2003) avant de créer son propre espace, le studio AKDmia (2009).

Véritable lieu culturel dédié au folklore et au tango argentin, il se situe dans une belle cave voûtée au 3 A rue des héros. Pour rendre hommage à l’Argentine, elle coécrit « Le tango n’est pas une danse : entretiens dans la tourmente » disponible à la librairie Maupetit. Elle participe à l’élan culturel de sa ville en devenant secrétaire du C.I.Q Chapitres- Réformés. Avec le G.L.A.P, elle veut inscrire le Haut Canebière dans le renouveau marseillais.

Marion Ouazana

Marie-Françoise Montebello

« On y sent je ne sais quoi d’oriental, on y marche à l’aise, on respire content, la peau se dilate et hume le soleil comme un grand bain de lumière. »

Marie-Françoise Montebello

Marie-Françoise Montebello arrive à Marseille en 1989 en tant que voix de Fip lorsque Radio-France décide de participer à la restauration du centre-ville et installe ses locaux sur la Canebière. Marie-Françoise découvre alors avec joie les trésors de Marseille et communique avec les tous les acteurs artistiques ardents de participer à l’essor de la ville.

Elle s’attache à l’originalité du foisonnement des ressources culturelles, nées des familles ethniques en présence, et se fait le relais des différentes manifestations créatives sur l’antenne de Fip, puis du Mouv.

Très attachée à ces valeurs artistiques, au patrimoine culturel et à l’élégance des façades du centre-ville, elle se lance aux côtés de Marion Ouazana dans l’aventure du GLAP, pour que ce quartier ne soit pas oublié.

Les autres membres du bureau

Olivier Mouren

Urbaniste et conteur d’histoires, Olivier Mouren aime transmettre l’amour de son quartier.
Créateur des déambulations du glap, Olivier Mouren propose de vous guider dans les rues du Chapitre-Réformés, à la découverte des trésors de ce quartier encore mal connu : une manière originale de découvrir le cœur de Marseille et d’aller à la rencontre de ses habitants, avec une étape sous forme de découvertes de lieux insolites.
Tous les derniers dimanches du mois, à l’occasion des Dimanches de la Canebière, trois thèmes seront proposés et repris en alternance jusqu’à Mai 2018.
Voir les déambulations

Olivier Mouren

Membre d’honneur : Liliane khoury

Rédactrice